Du quartier au Pays – Sociabilités pluriculturelles et appartenance en Nouvelle-Calédonie – Ethnographie de Katiramona-Nondoué (Dumbéa)

Les premiers lotissements de Katiramona et Nondoué sont apparus dans les années 1970, transformant progressivement ces vallées rurales alors isolées en espaces résidentiels. Pour autant, les « quartiers nord », tels qu’ils sont nommés par opposition au sud urbain de la commune de Dumbéa, forment une entité à part entre la Brousse et Nouméa.

À partir d’une enquête ethnographique, l’auteur aborde les pratiques ordinaires de sociabilité au sein d’une population aux origines multiples et majoritairement de condition modeste. Les liens que tissent les habitants, qu’ils soient familiaux, de voisinage ou associatifs, renvoient à la question de savoir si un style de vie original se dégage entre la reproduction des habitudes communautaires et de nouvelles socialisations.

L’homogénéisation calédonienne est au cœur de ce questionnement. Permet-elle de rendre les repères de la Brousse et des îles compatibles avec une adaptation urbaine ? La cohabitation au quotidien, mais aussi la complexité des liens entre les groupes, que reflètent les trajectoires familiales et l’expression du sentiment d’appartenance, sont-elles
annonciatrices d’une société unifiée susceptible de dépasser les clivages culturels et politiques ?

Caractéristiques
ico-telLA-NI
ico-tel2020
ico-telBenoît Carteron

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinLes premiers lotissements de Katiramona et Nondoué sont apparus dans les années 1970, transformant progressivement ces vallées rurales alors isolées … Lire la suite