1 500 F
Voir le produit

Biodiversité en Océanie, un besoin urgent d’action, Nouméa 2019

La biodiversité de la planète est en danger ! Cette crise sans précédent touche sévèrement les îles d’Océanie particulièrement vulnérables aux conséquences des changements globaux (réchauffement, submersion, invasions). Alors que la région dans son ensemble contribue peu aux problèmes, voire les atténue fortement, les territoires océaniens en subissent fortement les conséquences.

La mobilisation autour de la 7e plénière de l’IPBES, qui a eu lieu à Paris en 2019, a été l’occasion de mettre en relief la biodiversité de l’Océanie et les services associés. Si les conclusions du chapitre de cette conférence consacré à l’Asie-Pacifique sont sans appel, il n’est pas trop tard pour agir dans une région où l’homme et la nature entretiennent des liens très forts. Pour mieux appréhender la situation de ces milliers d’îles éparpillées sur plusieurs dizaines de millions de km² d’océan, un atelier dédié à la biodiversité en Océanie a été organisé à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, les 24 et 25 juin 2019. Il a permis à soixante-dix participants d’échanger, de débattre et de tenter de trouver des solutions face à la gravité de la situation.

Cet ouvrage retranscrit sous une forme condensée les principaux points saillants et les éléments clés de ces deux journées intenses de travaux, d’échanges et de discussions. Il insiste sur les spécificités de la crise de biodiversité en Océanie. Destiné aux décideurs comme à un large public, il a l’ambition de mieux faire entendre les voix des Océaniens au sein des arènes internationales dédiées à la biodiversité et aux services écosystémiques.

 

Télécharger le livre

À noter : afin d’améliorer le temps de téléchargement du livre, la qualité des images de la version pdf proposée est légèrement “dégradée”.

 

Caractéristiques
ico-telCRESICA
ico-tel2019
ico-telSous la direction de Claude E. Payri et Éric Vidal

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinLa biodiversité de la planète est en danger ! Cette crise sans précédent touche sévèrement les îles d’Océanie particulièrement vulnérables … Lire la suite