Portrait de Paul Chauchat

Doctorant en mathématiques appliquées à Mines Paris Tech et de passage en Nouvelle-Calédonie dans le cadre de la fête de la science, découvrez le portrait de Paul Chauchat, un jeune homme de 27 ans au parcours brillant, venu partager avec nous les derniers progrès en matière de géolocalisation et navigation.

Il n’a pas hésité longtemps lorsque Silvère Bonnabel, professeur de mathématiques dans notre université lui a proposé de venir quelques semaines en Nouvelle-Calédonie. « Il est mon directeur de thèse, c’était donc l’occasion de travailler ensemble dans un cadre plus idyllique que ma région parisienne, s’amuse le jeune homme, mais surtout il organisait cette année la nuit de la science. Le thème choisi, « 500 ans de progrès de la navigation », collait parfaitement avec mes travaux de thèse. C’était donc une évidence et pour moi c’est un honneur d’être là ».

Diplômé de la prestigieuse école d’ingénieurs Centrale de Paris en 2016, Paul Chauchat a ensuite enchainé avec une thèse en mathématiques appliquées à la navigation. La curiosité et la persévérance l’animent au quotidien. « Je cherche à répondre à deux questions simples que se posent tout pilote ou tout objet mobile : où suis-je et où vais-je ? Beaucoup de capteurs fournissent ce genre de données, comme les GPS ou le compteur de vitesse, mais pris individuellement, ces capteurs sont imprécis ou inadaptés dans certains environnements. L’objet de ma thèse est donc de combiner les différentes manières dont sont acquises les données pour, à terme, améliorer la précision des outils de navigation » ajoute le doctorant. La soutenance de sa thèse, co-financée pendant trois ans par l’État et l’entreprise Safran dans le cadre d’un dispositif Cifre, est prévue en janvier 2020.

Mais ce jeune homme grand et élancé, n’a pas que la tête dans les chiffres et les équations. Il aime partager avec les autres. Second prix du jury au concours « Ma thèse en 180 secondes » de l’Université de Paris Sciences et Lettres, il a trouvé cet exercice de communication grand public très enrichissant. Bénévole pendant deux ans dans une association de tutorat pour les lycéens de banlieue, l’enseignement supérieur est aujourd’hui ce qui l’attire le plus. « Dans mon cursus, certains professeurs m’ont fait rêver et j’ai bien aimé dispenser des cours en licence » ajoute le jeune mathématicien. De la Nouvelle-Calédonie, il retient l’impressionnant dynamisme de la recherche et l’incroyable diversité des sujets de recherche traités, en particulier au sein de l’UNC, mais aussi la beauté des paysages, ainsi que le sourire et la bienveillance de ses habitants.

Paul Chauchat, doctorant Mines-Paris Tech chez le géant français de l’aéronautique, de l’espace et de la défense Safran était invité spécialement pour la Nuit de la science 2019 à l’UNC.

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact

Paul chauchat

paul.chauchat@mines-paristech.fr

 

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinDoctorant en mathématiques appliquées à Mines Paris Tech et de passage en Nouvelle-Calédonie dans le cadre de la fête de … Lire la suite