L’injustice en héritage : préférences collectives, résistance et loyauté au cadre légal

3 Mai 2018 à 17H30
Amphi 400
Campus universitaire
Département DEG

Dans le cadre des conférences organisées par son département Droit, économie, gestion, Élisabeth Tovar exposera ses travaux sur l’injustice en héritage, jeudi 3 mai à 17h30.

« Comment les citoyens réagissent-ils face à une loi injuste ? Ont-ils tendance à radicaliser leurs opinions, sont-ils indifférents ou au contraire modifient-ils leurs opinions dans le sens de la loi ? Dans cet article, nous avons collecté l’opinion d’étudiants en première année de droit et d’économie sur la répartition d’un héritage entre un travailleur pauvre et un millionnaire. Nous leur avons ensuite dit que la loi prévoyait de donner 99% de l’héritage au riche. Nous trouvons que si cette information n’affecte pas l’opinion d’une courte majorité des répondants sur la façon la plus juste de répartir l’héritage, la connaissance de la loi affecte un nombre significatif d’étudiants. Un quart des étudiants adopte une attitude de ‘rébellion’ et souhaitent donner une part plus grande au pauvre. Un quart des étudiants, en revanche, suit la loi et estime qu’il est juste de donner plus au riche que ce qu’ils étaient prêts à donner sans connaître la loi. Nous trouvons par ailleurs que ce sont les étudiants les plus ‘privilégiés’ en termes de leurs perspectives sociales futures qui sont les plus susceptibles de se rebeller contre la loi, alors que ceux qui anticipent des trajectoires sociales moins favorables ont tendance à obéir à la loi’.

Élisabeth TOVAR – Maître de conférences en sciences économiques à l’Université Nanterre-Paris-Est

3 Mai 2018 à 17H30

Dans le cadre des conférences organisées par son département Droit, économie, gestion, Élisabeth Tovar exposera ses travaux sur l’injustice en … Lire la suite