Les lauréates aux Doctoriales édition 2021

Le 25 Août 21 de 8h à 17h
Amphi 400
Campus de Nouville
UNC - EDP

Cette année, une vingtaine de doctorantes et de doctorants vont présenter leurs travaux de recherche : les dynamiques socio-spatiales du littoral en Nouvelle-Calédonie, les parcours de soins en milieu kanak, rôle écologique des éponges dans les récifs coralliens exposés à des conditions extrêmes, la dynamique des contaminants dans les mangroves urbaines, etc. Autant de sujets liés à des enjeux du territoire.

La recherche à l’honneur
Cette manifestation a pour vocation de permettre aux étudiantes et étudiants en thèse inscrits à l’École doctorale du Pacifique, mais aussi à des étudiantes et étudiants présents localement et inscrits dans des écoles doctorales métropolitaines, de présenter leurs travaux de recherche ainsi que de tisser des liens avec d’autres chercheures et chercheurs et divers actrices et acteurs du monde socio-économique.
Ces Doctoriales ont également pour objectif de mettre en valeur la qualité et le dynamisme de la recherche menée en Nouvelle-Calédonie, tant à l’UNC qu’au sein des instituts partenaires du CRESICA, en particulier les connaissances acquises et les compétences  développées par ces jeunes chercheures et chercheurs durant leur cursus, et ceci dans tous les domaines explorés (sciences humaines, géologie, recherche juridique, biologie marine ou terrestre, etc.).

Programme des Doctoriales 2021-web

Livret des Doctorialesv2021-web

 

 

Les lauréates et lauréats 2021

Le jury des Doctoriales 2021, (composé de 11 membres) a décerné trois prix remis lors de la clôture de l’événement. Les lauréates et lauréats se verront financer la participation à un colloque international de leur discipline ou le financement d’une publication en « Open access ». Les prix ont été remis par Catherine RIs (présidente de l’UNC), Yves Letourneur (Directeur de l’École doctorale du Pacifique) et Thierry Santa, membre du gouvernement en charge des questions relatives à la recherche.
  • Prix de la meilleure présentation orale pour les doctorantes et doctorants en 1ère année :

Sarah ROBIN : la dynamique des contaminants dans les mangroves urbaines

  • Prix de la meilleure présentation orale pour les doctorantes et doctorants de 2ème année et au-delà :

Noé OCHIDA : modélisation de la dynamique vectorielle d’Aedes aegypti sur Nouméa dans un contexte de mise en oeuvre de la stratégie Wolbachia

  • Prix de la thèse offrant la meilleure perspective de valorisation :

Romane SCHERRER : apport de l’intelligence artificielle couplée à un instrument d’imagerie pour la reconnaissance de micro-organismes et microparticules présents dans le lagon et les cours d’eau de la Nouvelle-Calédonie

Le 25 Août 21 de 8h à 17h

PARTAGERFacebookTwitterLinkedin Cette année, une vingtaine de doctorantes et de doctorants vont présenter leurs travaux de recherche : les dynamiques socio-spatiales … Lire la suite