Le projet de recherche de l’UNC sur les serpents marins à l’honneur dans la presse internationale

Claire Goiran, enseignante-chercheuse à l’Institut de sciences exactes et appliquées de l’UNC, mène des recherches sur les serpents marins. Elles viennent de faire l’objet d’une publication scientifique dans la revue internationale Ecosphere et c’est déjà une consécration pour un chercheur mais en bonus, ces recherches sont largement mises à l’honneur dans les médias internationaux*. Déjà relayée par CNN, Sky News, The Guardian, le New York Times et National Geographic préparent également des articles.

Une recherche participative
De nos jours, de plus en plus de travaux de recherche en biologie font appel à des observations réalisées par des amateurs, c’est ce qu’on appelle de la science participative. Une étude réalisée grâce à de la science participative dans des conditions inhabituelles est en cours à l’UNC.

En juin 2017, des grand-mères, qui avaient l’habitude de nager en palmes-masque tuba à la baie des citrons et d’y faire des photos, ont commencé à photographier des serpents marins pour aider Claire Goiran, enseignante-chercheuse à l’UNC, au sein de l’ISEA, dans ses recherches. Le travail de ces sept bénévoles permet de faire progresser les connaissances sur une espèce de serpent marin méconnue : Hydrophis major. Le groupe de grand-mères a été surnommé les Fantastic GrandMothers (FGM) par des collègues australiens, très impressionnés par leur travail.
Avant que les FGM commencent l’aider, C. Goiran, voyait une douzaine d’Hydrophis major par an. Elle pensait que ces serpents étaient rares. Maintenant, le nombre d’observations est passé à 200 par an. Cela donne une idée du travail accompli par les FGM. Hydrophis major est une espèce de serpent marin qui possède des taches variables d’individu à l’autre. Cela permet de reconnaitre les différents individus sur des photos. C’est ce qu’on appelle la photo-identification. Les photos prises par les FGM et C. Goiran ont permis d’identifier presque 250 individus différents et ce n’est pas fini !

Crédit photo : C.Goiran / UNC

Contact

Claire Goiran
Tél. : 29 03 81
claire.goiran@unc.nc

 

* https://www.theguardian.com/environment/2019/oct/24/snorkelling-grandmothers-uncover-large-population-of-venomous-sea-snakes-in-noumea?CMP=share_btn_link


https://edition.cnn.com/travel/article/snorkeling-grandmothers-venomous-snakes-scli-intl/index.html 

https://news.sky.com/story/snorkelling-grandmothers-uncover-swarm-of-rare-sea-snakes-11843784 

Nc Première avait déjà consacré un sujet à ces recherches 
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/decouverte-hydrophis-major-576959.html

PARTAGERFacebookTwitterClaire Goiran, enseignante-chercheuse à l’Institut de sciences exactes et appliquées de l’UNC, mène des recherches sur les serpents marins. Elles … Lire la suite