Le confinement, accélérateur de l’enseignement numérique

Avec la période de confinement lié au Corona virus, l’Université de la Nouvelle-Calédonie a vécu un défi pédagogique. Du jour au lendemain, les enseignantes et enseignants ont dû utiliser les outils numériques pour dispenser l’intégralité de leur cours et maintenir le lien avec leurs étudiantes et étudiants. Une prouesse qu’ils ont réalisée avec le soutien de toutes les équipes administratives universitaires. Retour sur un engagement qui a permis d’assurer la continuité pédagogique.

 

Un établissement entier mobilisé

Plusieurs jours avant le confinement de la Nouvelle-Calédonie, la présidence de l’UNC mobilisait ses équipes administratives et enseignantes en cellule de crise afin d’élaborer un plan de continuité d’activité. Objectif : anticiper pour garantir la continuité des services, parmi lesquels la continuité des enseignements.

Un plan rapidement traduit en actions sur le terrain par les équipes : mise en place des mesures sanitaires, élaboration des espaces d’information des étudiantes et étudiants et des enseignantes et enseignants, redimensionnement du système informatique en prévision d’une très forte augmentation des activités en ligne. Côté enseignantes-chercheures et enseignants-chercheurs, les stratégies d’enseignement à distance étaient élaborées département par département.

Les outils d’enseignement en ligne, au premier rang desquels Moodle, la plateforme d’enseignement à distance de l’UNC, en forte monté en puissance depuis 3 ans, allaient forcement être très sollicités en cas de confinement.

En prévision d’une demande accrue d’accompagnement à l’utilisation de ces outils, l’équipe DUNE (Développement des usages numériques pour l’enseignement) élaborait un espace « Continuité pédagogique » en ligne. Une page spéciale Covid19, riche de conseils et de plus de 50 tutoriels, à laquelle les enseignantes et enseignants pouvaient se référer pour organiser leurs cours en ligne, déposer des ressources de cours multimédia, communiquer avec les étudiantes et étudiants et les évaluer à distance.

Résultat : l’université suspendait les enseignements en présentiel le jeudi 19 mars au soir alors que l’organisation et les infrastructures propres au maintien de la continuité pédagogique étaient déjà en place.

Enseignantes et enseignants et équipes techniques ont pu se préparer dans le calme à passer au télétravail en mode commando dès le 23 mars.

 

Consultation des cours en ligne multipliée par 5 dès le premier jour de confinement

Dès le lundi 23 mars, premier jour de confinement de la Nouvelle-Calédonie, la plateforme d’enseignement à distance de l’UNC bat son record de visite avec plus de 40 000 consultations de cours, au lieu de 6000 à la même date l’année précédente.

La mobilisation est générale côté enseignantes et enseignants, titulaires et vacataires. Premier défi : s’approprier dans l’urgence les outils numériques leur permettant de maintenir le lien avec leurs étudiantes et étudiants. Des outils supplémentaires sont introduits pour répondre à la demande, comme la plateforme de chat Discord, traditionnellement utilisée par les “gamers”.

Si certains enseignantes et enseignants déplorent que « Le maintien du lien est très variable selon les étudiantes et étudiants. Les bons sont assidus et communiquent facilement ; les moins motivés en profitent pour se faire oublier. C’est mieux en 2ème et 3ème année », d’autres constatent avec surprise « Ils (les étudiantes et  étudiants) ont osé nous solliciter », « relation différente (plus de familiarité par chat) » ou encore « Les relations avec les étudiantes et étudiants ont été différentes, certains discrets pendant les cours en présentiel ont été plus à l’aise pour s’exprimer, pour poser des questions, d’autres à l’inverse ont été complètement absents. »

Les enseignantes et enseignants se rendent rapidement compte qu’il ne suffit pas d’envoyer des fichiers texte ou des diaporamas. Certains créent, compressent et mettent en ligne des vidéos. D’autres réalisent des outils interactifs.

Dernière étape : évaluer les étudiantes et étudiants en ligne en évitant la triche via des tests ou des devoirs. Un pas que nombre d’enseignantes et enseignants ont franchi lors du confinement… une révélation pour certains !

Une gestion clairement facilitée par les faibles effectifs. “Finalement, le décalage de calendrier n’a pas été énorme. L’IUT a même conservé son emploi du temps”, précise Pascal Pagand, vice-président de l’UNC en charge des formations et de l’équipe DUNE.

 

Des acquis pérennisés et des leçons à tirer

« Cette période m’a permis de développer un bon nombre d’outils qui resteront à disposition des étudiantes et étudiants. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour avoir toutes les ressources souhaitées, mais petit à petit… » témoigne un enseignant.

À l’heure du bilan, le constat est positif. Cette période de confinement a permis d’accélérer l’utilisation des outils numériques : depuis avril, environ la moitié des enseignantes et enseignants ont intégré les outils numériques à leur contenu pédagogique.

Tout est mis en place pour affronter un éventuel retour du confinement et tirer les leçons de cette période. Les formations produites par l’équipe DUNE feront, d’ici la fin de l’année, l’objet d’un MOOC permettant de former les enseignantes et enseignants et les étudiantes et étudiants à l’usage de Moodle, Discord et autres applications incontournables.

 


DUNE, au service des enseignantes et enseignants

Depuis 2017, puis la mise en service du nouveau Centre de recherche et de pédagogies innovantes (bâtiment Sigma), l’UNC avait prévu d’étoffer en matériels et en personnels son équipe chargée de créer des contenus pédagogiques numériques, l’équipe DUNE.

Une cellule très sollicitée dès le début du confinement puisqu’en quatre semaines, l’équipe a échangé plus de 2000 mails de demandes d’accompagnement.

Sa vocation est de former et d’accompagner au quotidien les enseignantes et enseignants dans la mise en ligne de leurs cours :

  • Scénarisation pédagogique et construction de cours ;
  • Production de ressources de cours multimédia : vidéos, images d’illustration, audio. L’équipe DUNE met ses compétences et l’équipement du studio audiovisuel de l’UNC au service de la réalisation de vidéos de cours scénarisées ;
  • Conseils et mise en œuvre d’outils d’évaluation en ligne, d’autoévaluation, d’interaction et de communication à distance.

 


La crise sanitaire qui révèle la fracture numérique

Tous les étudiantes et étudiants ne sont pas logés à la même enseigne. Pendant le confinement, certains se sont retrouvés totalement démunis, sans ordinateur, sans wifi, sans moyen de communication. C’est notamment le cas des jeunes vivant dans des endroits isolés de brousse ou sur les îles. Pour atténuer cette fracture numérique, l’UNC a multiplié les actions : L’IUT a mis en place le prêt de wifi box 3G pour permettre à ceux qui possèdent un ordinateur d’avoir accès à une connexion. L’université a aussi prêté des ordinateurs, portables, tablettes et des techniciens se sont parfois déplacés pour installer le matériel. Enfin, une convention a été signée avec l’OPT pour offrir 5 gigas aux étudiantes et étudiants afin qu’ils aient accès aux cours numériques.


 

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinAvec la période de confinement lié au Corona virus, l’Université de la Nouvelle-Calédonie a vécu un défi pédagogique. Du jour … Lire la suite