Dynamique des éléments traces métalliques dans une mangrove tropicale (Can Gio, Vietnam)

23 Juil 2018 à 17h
Amphi 400
Campus universitaire
IRD
UNC

Soutenance de thèse de Nguyen Thanh Nho (IRD, EDP-UNC), ouverte à tous.

Dynamique des éléments traces métalliques dans une mangrove tropicale (Can Gio, Vietnam).

Les mangroves sont considérées comme des filtres efficaces entre la terre et la mer, étant des puits pour les métaux traces et protégeant les eaux côtières des pollutions. Cependant, cette capacité peut dépendre des caractéristiques des sols de mangrove et de l’hydrologie. Le devenir des éléments traces métalliques dans les mangroves est complexe en raison de divers processus biogéochimiques qui s’y déroulent. En raison de leur toxicité pour la biodiversité des mangroves et pour la santé humaine, le cycle des métaux traces est une question sérieuse abordée par de nombreux scientifiques au cours des dernières décennies et de nos jours. Contrairement au reste du monde, la distribution des métaux traces dans la mangrove du Viet Nam a reçu peu d’attention. L’objectif de cette thèse était de caractériser la dynamique des métaux traces dans la mangrove de Can Gio, située au sud du Vietnam, à la limite d’une mégapole densément peuplée – Hô Chi Minh-Ville (près de 10 millions d’habitants) et de la mer de Chine méridionale. Le long de l’estuaire du Can Gio, les métaux traces, principalement issus des sols latéritiques se développant en amont, ont été principalement transportés avec des matières en suspension, notamment des oxihydroxydes. Après avoir été déposés dans les mangroves, les oxihydroxydes sont dissous par des bactéries au cours des processus de décomposition de la matière organique en conditions suboxiques, libérant des métaux traces dans les eaux interstitielles. L’enrichissement des sols de mangrove en matière organique joue un rôle clé dans les processus diagénétiques. Les métaux dissous peuvent reprécipiter avec de nouvelles phases porteuses telles que des complexes organométalliques, des sulfures, des carbonates, etc., en fonction des conditions redox du sol et des caractéristiques de l’élément. De plus, une partie de ces métaux dissous est biodisponible et peut être transférée vers la végétation ou la faune des mangroves, une partie peut également être exportée vers les creeks. Par conséquent, cette thèse a démontré que les écosystèmes de mangrove peuvent être des sources de métaux traces pour les écosystèmes adjacents.

 

Composition du jury de thèse

  • Prof. Andrea Alfaro, Auckland University of Technology
  • Dr. Christian Sanders, Southern Cross University
  • Prof. Michel Allenbach, Université de la Nouvelle-Calédonie
  • Prof. Shing Yip Joe Lee, The Chinese University of Hong Kong
  • Dr. Cyril Marchand, IRD Nouvelle-Calédonie
  • Dr. Nhu-Trang Tran-Thi, University of Science Ho Chi Minh City-VNU
  • Dr. Emilie Strady, IGE-IRD France

 

 

Nguyen Thanh Nho

 

23 Juil 2018 à 17h

Soutenance de thèse de Nguyen Thanh Nho (IRD, EDP-UNC), ouverte à tous. Dynamique des éléments traces métalliques dans une mangrove … Lire la suite