Conférence publique « De la littérature orale à l’oralisation de la littérature : le chant corse »

Le 22 Sep 21 à 18h
Amphi 250
Campus de Nouville
UNC - ERALO

L’équipe de recherche ERALO (mobilitÉs, cRéations, lAngues, et idéoLogies en Océanie) de l’UNC organise une conférence « De la littérature orale à l’oralisation de la littérature : le chant corse » qui aura lieu le mercredi 22 septembre à 18h en amphi 250, sur le campus de Nouville.

Da a litaratura urali à l’uralizazioni di a litaratura : u cantu cors

Par les chemins de la reconnaissance et de la légitimation d’une culture minorée, il y a le chant. Il s’agit d’un caractère récurrent dans l’histoire des minorités culturelles et la Corse n’y échappe pas, loin s’en faut.

Après une phase d’affirmation nationale très politique au XVIIIe siècle avec l’indépendance de la Corse, les temps de reconnaissance deviendront plus culturels durant les XIXe et XXe siècles. Dans cette quête, les poussées et les chantiers du sentiment national ne seront pas le seul fait du processus d’individuation de la langue corse (Marcellesi, 2003) et de l’avènement de son écriture. Le chant dans toutes ses formes traditionnelles orales constituera le nécessaire support et le témoin d’une existence, faute d’une littérature écrite ancienne.

Par sa patrimonialisation, le chant devient socle puis il deviendra vecteur et acteur par la dynamique d’une importante créativité qui, à bien des égards, fait corps avec la littérature écrite.

Par un ensemble d’illustrations puisées dans la tradition orale et dans la création moderne, nous retracerons les phases et les aspects les plus saillants de ce mouvement entre patrimoine et création au service d’un commun en construction permanente.

 

Biographies des conférenciers

Alain Di Meglio est professeur des universités à l’INSPE (de l’université de Corse). Membre du laboratoire UMR-CNRS- LISA 6240 (Lieux Identités eSpace Actions), il a orienté sa recherche pour la reconnaissance et le développement de la langue corse et, plus généralement, du bi-plurilinguisme dans l’enseignement public. Il utilise en ce sens les outils de la sociolinguistique et de la didactique des langues en situation minoritaire. Il a dirigé le Centre Culturel Universitaire, service commun de l’Université de Corse de 2014 à 2020. Depuis mars 2020, il est élu à la fonction de Vice-Président du Conseil d’Administration de l’Université de Corse. Il est aussi poète, nouvelliste et parolier en langue corse.

 

 

 

Nicolas Sorba, directeur du Centre culturel universitaire, est maître de conférences à l’università di Corsica en cultures et langues régionales, membre de l’unité mixte de recherche CNRS 6240 LISA.

Il est sociolinguistique, spécialiste des dynamiques des langues en contact, de la normalisation des langues et des politiques linguistiques et éducatives.

 

 

 

Contact

Stéphanie Geneix-Rabault
Le 22 Sep 21 à 18h

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinL’équipe de recherche ERALO (mobilitÉs, cRéations, lAngues, et idéoLogies en Océanie) de l’UNC organise une conférence « De la littérature … Lire la suite