Séminaire – Compréhension des relations structures-activités dans les MECanismes Anti-inflammatoires d’analogues de FLAVOnoïdes (MECAFLAVO ) : présentation du volet biologie

Le 29 avril 2022 à 13h
Amphi Guy Agniel
Campus de Nouville
UNC - ISEA
IPNC

Ouvert à toutes et à tous (dans la limite des places disponibles), il aura lieu en amphi Guy Agniel et sera animé par Mariko Matsui, chercheure à l’Institut Pasteur.

Résumé

 

Le traitement des maladies inflammatoires chroniques tels que la polyarthrite rhumatoïde ou les maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn) nécessite l’utilisation de corticostéroïdes ou de molécules anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) présentant de nombreux effets secondaires parfois sévères. Les anticorps monoclonaux sont également employés avec un taux important de patients non répondant ou une perte d’efficacité à long terme. La recherche de nouvelles substances ou l’optimisation de produits naturels anti-inflammatoires restent donc au cœur des investigations pharmacologiques. La pinocembrine est un flavonoïde de la sous-classe des flavanones retrouvée dans de nombreuses plantes et possédant une activité anti-inflammatoire. L’hémi-synthèse de dérivés de la pinocembrine a permis d’améliorer l’activité anti-inflammatoire de cette molécule. La pinocembrine peut être convertie biosynthétiquement en pinobanksine par hydroxylation adjacente à la cétone. L’isolement des métabolites secondaires, souvent présents en faible quantité dans les organismes vivants, reste complexe et couteux. L’objectif de ce projet est donc de synthétiser et évaluer le potentiel anti-inflammatoire d’analogues de pinocembrine et de pinobanksine afin de comprendre le mécanisme d’action de cette famille de flavonoïdes et améliorer leur index thérapeutique. L’activation photochimique des réactions organiques sera utilisée comme solution alternative renouvelable aux réactions de synthèse classiques. L’évaluation de l’activité anti-inflammatoire des analogues synthétiques sera réalisée sur un modèle cellulaire activé par une endotoxine bactérienne simulant l’inflammation in vitro. Nous investiguerons l’effet des molécules sur la production d’oxyde nitrique inflammatoire par les cellules activées. Les résultats apporteront des informations sur l’influence des différents motifs moléculaires sur les activités biologiques. L’object de cette présentation est d’introduire les modèles et techniques d’analyses biologiques utilisés dans le projet MECAFLAVO.

 

Biographie

Le Dr Mariko MATSUI est responsable du Groupe BIOactivités des substances NAturelles et dérivés (BIONA) à l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie (IPNC), et également membre associé de l’ISEA. Après 10 ans de recherche sur l’immunité de la leptospirose, ses projets portent maintenant sur l’exploration de nouvelles substances bioactives, notamment anti-inflammatoires et antibiotiques, à partir de la biodiversité marine et terrestre de Nouvelle-Calédonie. Son dernier projet financé par l’ANR a pour objectif d’investiguer les bioactivités de micro-organismes marins des lagons néo-calédoniens.

 

 

Contact

Direction ISEA
Le 29 avril 2022 à 13h

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinVendredi 29 avril 2022 à 13h, l’Institut de sciences exactes et appliquées (ISEA) de l’UNC organise un séminaire,  intitulé « … Lire la suite