Ciné-débat « Les réserves terrestres »

Le 27 Mai 21 à 18h
Amphi 400 - Campus de Nouville
Amphi 80 - Campus de Baco
UNC
Empreinte
Caledonia

Le second ciné-débat de la saison aura lieu le jeudi 27 mai 2021 à 18h, en amphi 400 du campus de Nouville, et en duplex avec le campus de Baco, sur le thème  « Les réserves terrestres ».

En Nouvelle-Calédonie, les premières aires protégées terrestres ont été créées dans les années 50 pour préserver des espèces de l’exploitation minière et forestière. Depuis, ce réseau s’est étendu mais est-il suffisant aujourd’hui compte tenu des objectifs internationaux de conservation de la biodiversité terrestre ?

Quelle différence y-a-t-il entre une réserve intégrale, une réserve naturelle, une réserve de nature sauvage, une aire de gestion durable des ressources et un parc provincial ? Qu’est-ce qu’implique ces différents statuts de réserves ? Sont-ils réellement efficaces ?

Dans cet épisode d’Empreinte, Élisabeth Auplat, journaliste, nous emmène à la découverte du parc provincial de la Rivière Bleue en compagnie de Jean-Marc Mériot, son directeur par intérim. Dans ce parc, plusieurs écosystèmes se côtoient, dont la forêt humide qui joue le rôle de parapluie pour tout un cortège d’espèces animales, dont le célèbre cagou.

Inscrit sur la liste des espèces en danger d’extinction, cet oiseau unique au monde s’épanouit dans une réserve qui permet à la fois de le protéger et de l’observer. Ici, c’est la connexion humain/nature qui prime ainsi que l’éducation à l’environnement.

À l’opposé, dans le nord-est, à Hienghène, le point culminant de la Grande Terre n’est plus accessible au public depuis 2012.  La réserve de nature sauvage du Mont Panié, dont l’accès est normalement réglementé, a totalement fermé ses portes au public en 2012. À l’origine de cette fermeture,  des raisons culturelles et environnementales, notamment le dépérissement de l’arbre « gardien des ancêtres », le kaori miro endémique, Aghatis Montana, inscrit sur la liste des espèces en danger critique d’extinction, et dont les scientifiques semblent avoir trouvé la cause. Josine Tiavouane, responsable scientifique et technique de l’association Dayu Biik, qui assure la cogestion de cette réserve avec les populations locales et la province Nord, fait toute la lumière sur ce sujet.

La Nouvelle-Calédonie, qui affiche des records de biodiversité végétale, a-t-elle suffisamment d’aires protégées ? Les collectivités publiques ont-elles les moyens de les gérer, voire d’en créer de nouvelles ? Que pouvons-nous faire à l’échelle citoyenne pour participer à leur cogestion ?

C’est auprès d’Hubert Géraux du WWF qu’Élisabeth Auplat va trouver des réponses.

La projection de l’émission EMPREINTE sera suivie d’un débat avec des expertes et experts et des scientifiques.

Cette soirée est ouverte à toutes et à tous.

 

Coproduction Bluegreen Production NC et Caledonia.

Écrit et présenté par Elisabeth Auplat, réalisé par Thomas Decros sur des images de Gill Chabaud et Eric Manoukian.

En partenariat avec le WWF Nouvelle-Calédonie et le CRESICA.

Empreinte partage avec vous un savoir scientifique, le décrypte et le vulgarise pour le rendre accessible à tous. Objectifs : proposer des solutions et tenter de faire changer les comportements.

 

Calendrier prévisionnel :

  • Jeudi 22 juillet : Les envahisseurs sont parmi nous !
  • Jeudi 26 août : Éco mobilité et transports de l’avenir
  • Jeudi 30 septembre : Le potentiel des déchets organiques
  • Jeudi 25 novembre : L’économie verte et bleue
  • Jeudi 9 décembre : Les réserves marines

 

Le 27 Mai 21 à 18h

PARTAGERFacebookTwitterLinkedinLe second ciné-débat de la saison aura lieu le jeudi 27 mai 2021 à 18h, en amphi 400 du campus … Lire la suite